Interview pour The Independent

Taylor a donné une interview dans le journal anglais The Independent où elle parle en profondeur du premier single de TS7 ME!

Il y a tellement de références musicales dans la vidéo – Qu’est-ce qui t’as le plus inspiré ?

Je regarde énormément de films et j’ai toujours adoré les comédies musicales. Je voulais faire de cette vidéo un passage d’une lettre d’amour au romantisme, une comédie musicale épique, avec tout plein de tournant excentriques. Certains passages sont inspirés de grands films Disney ou de classiques tels que Singin’ in the Rain (ou dans notre cas, chanter sous une mousson de peinture pastel fuorescente). L’histoire d’amour entre les deux personnages principaux dans ces films tend être une performance et c’est exactement la dynamique que je voulais pour Brendon et moi : démonstrative et tape-à-l’oeil ; dramatic, mais sans se prendre trop au sérieux.

Quelles références à la pop culture penses-tu que les gens ont raté dans la vidéo ?

Je voulais mettre en avant Pattie Boyd des années 60s parce que je l’adore. Deux verres de vins et je suis immédiatement en train d’hurler combien j’aime Pattie Boyd. J’aime également l’idée d’inclure certains stéréotypes romatiques dépassés, comme un homme faisant de grands gestes dans la rue pour une femme assise à son balcon afin de déclarer sa flamme. Au lieu de ça, c’est moi accompagnée d’une bande de femmes badass vêtues de costumes faisant le show. Après, il essaye de me reconquérir avec quelques clichés “attrape-femmes” comme des fleurs et une bague. Mais non, c’est pas pour moi. Après il me tend un chat ? Ok, il me connait bien.

Qu’est-ce qui t’a fait travailler avec Brendon Urie sur cette chanson ?

Brendon est le genre d’interprète qui m’a toujours laissé en extase. Plein d’énergie, de créativité et le désir d’évoluer sans cesse, de toujours essayer quelque chose de nouveau. On a aussi jamais entendu quelqu’un dire autre chose qu'”il est la personne la plus gentille et la plus adorable du monde”. En fait il a tellement de qualités, c’en est presque odieux.

Combien de secondes se sont écoulées avant que tu décides d’adopter Benjamin Button (le chaton du clip de ME!) ?

Dans le but de faire classe, je dirais 13. Vous savez quand les gens disent “je l’ai vu et j’ai tout de suite su” quand ils rencontrent l’âme soeur ? Oui, je peux dire que ça peut s’appliquer à un chat.

Combien d’indices relatifs au titre de l’album figurent dans la vidéo ?

Il me semble que vous le voyez une fois et l’entendez deux fois.

Quand as-tu appris à parler français et qu’est-ce qui t’a motivé à l’inclure dans la vidéo ?

J’ai toujours adoré la langue française. Je crois que j’aime probablement le français autant que tous les gens qui ne le parlent pas. Je voulais juste faire un clin d’oeil à la langue de l’amour. Je voulais aussi ajouter quelques indices dans le dialogue de la dispute.

Quel était le principal ou plus important message que tu voulais véhiculer aux fans à travers ME! ?

Je voulais qu’ils voient que je prends un autre tournant musical, différent de ce qu’ils ont vu ces dernières années. Cette chanson était pour briser les attentes et complètement noyer ce qui a été fait par le passé, afin de paver la route pour le nouveau projet. Plus, le refrain me rend heureuse et me met de bonne humeur quand je le chante. Je ne veux pas être présomptueuse, mais j’espère que cela aura le même effet sur quelqu’un passant une mauvaise journée.

Have you ever wondered about whether your clues are too well-hidden or do you trust your fans’ detective skills enough that they’ll get there eventually?

I trust them to eventually unravel all of them, even if it isn’t until they hear the full album. That’s how I designed these clues, so that different ones would reveal themselves over time. I know this makes me sound like a frustrating, magical elf making people guess my name or something. If the fans tell me they’re not having fun with it anymore, I swear I’ll stop!

How long has this song been in the making? Because there are references that link as far back as 2012…

I wrote the song this past winter, but I’ve known for quite a while what I wanted this album to look like, feel like, and evoke. I wanted it to be like the sky looks after a storm. Colorful, calm, somehow more beautiful than it ever had been before.

ME! is a song that seems to try and brush away cynicism about being a bit silly and just having fun – was this a message you were really intent on sending to fans, maybe especially in 2019?

Absolutely. It seems like everyone is trying to be so cool and over everything and ready to criticise whatever people make. I mean there are even articles like “Here’s how Twitter feels about _______!” and people are actively being as scathing as possible or taking the piss out of everything because they get attention for it now.

I wanted to put out something that, by nature of it being so buoyant, was actually the opposite of what culture is doing right now. Will it work? I don’t really care. It’s just fun to sing about being in a good mood for a change.

Source